Rechercher
  • Valentine Sled

Ça y est : la recette du couscous est arrivée !

Mesdames et Messieurs, votre attention s'il-vous-plaît :

Ça y est, la recette du couscous est arrivée !



Je présente par avance mes excuses auprès des puristes et défenseurs de la cuisine berbère, qui ne seront sûrement pas d’accord avec ma manière de faire, car elle manque peut-être d’authenticité... Mais je tiens à préciser que ce n’est qu’une interprétation personnelle et non la recette traditionnelle, je ne prétends pas être une pro du couscous ! Mais pour tout vous avouer, j’ai quand même retrouvé le goût de ceux que j’ai pu déguster avec jubilation lors de mes quelques séjours au Maroc !


Ici, je vous propose une version végétarienne, sans poulet, ni merguez, ni boulette, car la simple semoule avec ce merveilleux bouillon de légumes est un plat qui se suffit à lui-même selon moi... le tout agrémenté de raisins secs réhydratés, de harissa, et de pois-chiches rapidement réchauffés dans le bouillon… C’est un vrai délice !



Pour la petite histoire, je m’étais lancée pour la première fois dans le couscous lors du premier confinement, j’avais passé la journée à bichonner ces légumes qui bouillonnaient doucement sur le feu… Et le résultat était franchement au rendez-vous ! Je l’avais alors accompagné d’une épaule d’agneau confite pendant 7 heures, dans le style d’un méchoui… Une recette que je vous partagerai très probablement un jour ou l’autre !

En attendant… À vos couscoussiers !



Recette détaillée :


Pour 3 à 5 personnes :


- 7 navets

- 3 courgettes

- 10 carottes (7/8 si elles sont grosses)

- 4 oignons jaunes

- 1 boîte de pois-chiches

- 100g de raisins secs

- 2 à 3 CàS de raz-al-hanout

- 1 CàC de cumin

- 1 CàS de curcuma

- 1 CàC de cannelle (ou de 4 épices = cannelle, girofle, gingembre, muscade)

- 1 CàC de graines de coriandre moulues

- 2 boîtes de concentré de tomates

- 1 CàC de harissa

- 2 cubes de bouillon de volaille

- Jus d’1/2 citron jaune

- Huile d’olive

- 400g de semoule


- Éplucher tous les légumes. Détailler les carottes et les courgettes (après les avoir coupées en 2 dans la longueur) en gros tronçons, et couper les navets et les oignons en deux.


- Lancer une grosse marmite d’eau sur le feu. Ajouter les cubes de bouillon, les épices, la harissa, le concentré de tomates.


- Une fois que l’eau est portée à ébullition, et que les épices y sont bien mélangées, plonger les carottes et les oignons dans le bouillon.

Laisser cuire à petit frémissement en couvrant la marmite avec un couvercle. Au bout de 30 minutes, ajouter les navets. Puis les courgettes 20 minutes après.

Laisser mijoter la marmite couverte à feu très doux pendant au moins 2 ou 3 heures : plus le bouillon reste longtemps sur le feu, plus il aura de goût.



- Pendant ce temps, verser les raisins secs dans un bol, et le remplir d’eau. Laisser tremper au moins 2 heures et les essorer au moment de servir.


- Juste avant de servir, verser les pois-chiches dans une passoire, la plonger dans le bouillon en accrochant les bords à la marmite (de cette manière, les pois-chiches ne s’éparpilleront pas dans le bouillon, vous pourrez les rassembler dans un seul bol en les sortant). Laisser réchauffer pendant 5/10 minutes. Goûter le bouillon et ajuster l’assaisonnement : sled et poivre si besoin, un peu de jus de citron (je trouve que ça apporte vraiment un goût supplémentaire), et un filet d’huile d’olive.



- Pour la semoule, je vous avoue que je ne l’ai pas faite de manière authentique au couscoussier, car je n’ai tout simplement pas cette compétence, et je ne prétends pas faire aussi bien que les professionnels de la cuisine berbère… Je la réalise donc de la manière la plus simple qui soit :

Verser deux verres de semoule dans un saladier. Porter à ébullition 2 verres d’eau salée. Verser l’eau sur la semoule et couvrir. Attendre 5 minutes. Enlever le couvercle et égrainer à la fourchette après avoir versé un beau filet d’huile d’olive et / ou une noix de beurre (moi je mets les deux c’est encore meilleur !).


Pour le service : déposer quelques belles cuillères de semoule au fond d’une assiette creuse, avec des légumes variés et une belle louche de bouillon. À partir de là, chacun se sert en pois-chiches, raisins, harissa en fonction de ses goûts ! Vous aurez sûrement des restes dans la marmite… Et c’est tant mieux ! Le bouillon réchauffé doucement le lendemain est encore meilleur !

J’espère que cette recette vous plaira en attendant je vous souhaite un très bon appétit !

1,870 vues5 commentaires