Rechercher
  • Valentine Sled

Le Pastis d'Amélie, découverte exceptionnelle !

Et hop ! Je viens d’être transportée vers mes terres d’origine en l’espace de 2 secondes, rien qu’en mordant dans ce Pastis, fabriqué dans les règles de l’art…



Connaissez-vous le Pastis ? C’est une sorte de gâteau moelleux, non éloigné de la brioche, à la mie à la fois alvéolée et dense.

On le reconnaît à son apparence : le dessus est parsemé de gros morceaux de sucre cristallisé, qui le rendent délicieusement addictif. Aromatisé à la vanille, au rhum, et parfois à la fleur d’oranger, on y sent aussi le délicieux goût… du beurre ! 😋


Paraît-il que le pastis, le vrai, appartient originellement au pays du Béarn. Moi je connais surtout le pastis des Landes, qui est en fait une version plus légère et plus briochée, attention ne pas confondre !

Je vous présente aujourd’hui un des meilleurs Pastis que j’ai jamais eu l’occasion de déguster : le Pastis d’Amélie !



Jean-Louis Larquier, le petit fils de Marie-Amélie Baradat, créatrice de cette recette, en a fait sa madeleine de Proust. Déçu d’avoir perdu la recette de sa grand-mère, il a travaillé pendant 10 ans afin de retrouver la formule magique et le goût inimitable du gâteau de son enfance. Devenu artisan boulanger-pâtissier à Mazerolles (64), Jean-Louis a fait renaître le pastis de son aïeule, fruit de son labeur et de sa persévérance, avant de passer le flambeau à son fils Peio.


Plus de 48h de travail sont nécessaires pour donner forme à ce délice : c’est dire la complexité du processus de fabrication ! Une nuit de macération d’un mélange gousses de vanille, rhum, lait, anis, beurre et sucre. Farine et levain sont ensuite ajoutés, avant le pétrissage de la pâte, d’abord à la machine puis à la main pour favoriser l’oxygénation. 36h de fermentation, avant de prendre place dans des moules beurrés conçus spécialement pour rappeler la forme des casseroles que Marie-Amélie utilisait autrefois pour la cuisson. 1H30 au four pour retrouver le goût, le moelleux et la forme du Pastis d’antan, et le tour est joué.


Peio Larquier vous donne rdv dans sa boulangerie de Mazerolles, et vous racontera à son tour avec passion l’histoire du Pastis d’Amélie. Il vous donnera aussi les secrets pour l’accommoder et le déguster ! 🥧


Personnellement, je considère qu’on peut le manger à n’importe quel moment de la journée : au petit déjeuner, au goûter, ou au dessert, ce gâteau se suffit à lui-même tant sa complexité aromatique est satisfaisante !

372 vues1 commentaire