Rechercher
  • Valentine Sled

Soupe thaï de crevettes au lait de coco, gingembre, galanga, et citronnelle.



Soupe thaï de crevettes au lait de coco, gingembre, galanga, et citronnelle. Un peu de piment aussi. Cébette et coriandre au dernier moment.


Une création hybride entre le Tom Kha Kaï, une soupe de lait de coco au galanga et au poulet, et le Tom Yum, une soupe aux saveurs aigres-douces et épicées, avec des crevettes généralement.

Deux recettes incontournables de la Thaïlande, ce magnifique pays où je n’ai pas encore eu la chance de mettre les pieds (et apparemment ce n’est pas près d’arriver), et dont la gastronomie délicate et raffinée est souvent une source d’inspiration pour mes recettes !


Connaissez-vous le galanga ? C’est une épice issue d’un rhizome de plusieurs plantes de la famille des Zingiberacées. Pour faire simple, c’est le cousin germain du gingembre, il a d’ailleurs une apparence très similaire, et son goût n’en est pas très lointain. L’utilisation est aussi sensiblement la même : il se consomme frais et pelé, ou séché et moulu.

Aujourd’hui, on peut dégoter du gingembre dans n’importe quel commerce. Ce n’est pas le cas du galanga ! Alors je vais vous révéler mon arme secrète pour dénicher des produits introuvables : Tang Frères, une adresse incontournable, LE supermarché asiatique parisien le plus célèbre (5 boutiques intramuros dans le 13e, 15e, et 19e), et qui fera, je l’espère, votre bonheur comme il fait le mien. Produits asiatiques en tous genres surtout, mais exotiques aussi : si vous voulez réaliser des recettes aux influences africaines ou d’outre-mer, vous aurez également tout le nécessaire !

J’y ai donc trouvé ce fameux galanga frais, mais aussi une pâte de curry rouge avec laquelle j’ai agrémenté légèrement la soupe. Et… de la « pâte à Tom Yum », fabriquée à base des ingrédients qui font la base de ce bouillon (citronnelle, feuille de lime kaffir, galanga, piments, citron vert, sauce de poisson…), savamment dosés et broyés : je l’ai utilisée comme base pour mon plat !


Honnêtement, cette petite soupe là, c’est complètement addictif : impossible de ne pas se resservir 3 fois ! J’ai tenté l’expérience sur plusieurs copains, même résultat à chaque coup !

Et le petit plus, c’est que la seule matière grasse utilisée est celle du lait de coco, donc c’est plutôt light. Parfait pour remplir les objectifs du mois de janvier : moins de gras et moins de viande.

Évidemment, le secret est dans le dosage des ingrédients, alors lisez attentivement la recette !



Recette détaillée :


Pour 4 personnes


- 1L de lait de coco

- 1 bâton de citronnelle

- ½ piment rouge

- 25g de galanga frais

- 10g de gingembre frais

- 1 CàC de pâte de curry rouge

- 2 CàS de pâte à Tom Yum

- 300g de queues de crevettes décortiquées crues, bio si possible (marche aussi avec des surgelées)


- Verser le lait de coco dans une grande casserole.


- Peler le galanga et le gingembre, découper grossièrement en morceaux. Couper le bâton de citronnelle en deux dans le sens de la longueur.

Ajouter le tout dans le lait de coco, et mettre la casserole sur feu le plus doux possible.


- Laisser infuser pendant 20 minutes.


- Ajouter le piment, la pâte à tom yum et la pâte de curry rouge, et une bonne louche d’eau.

Laisser bouillonner encore 20 à 30 minutes, en rajoutant un peu d’eau si le bouillon réduit trop.


- Ajouter les crevettes, laisser cuire pendant 10 minutes.


- Hacher la cébette finement. Verser la soupe dans des petits bols, saupoudrer un peu de cébette sur le dessus, et quelques feuilles de coriandre.


Servir avec du riz blanc : il faut manger le riz à la cuillère en la plongeant dans le bouillon !

812 vues2 commentaires