Rechercher
  • Valentine Sled

Surprise pour l'anniversaire d'une amie dont l'amour du tiramisu relève presque de la pathologie...

Mis à jour : janv. 19




J’ai appris pendant Le Meilleur Pâtissier que la nouvelle tendance en pâtisserie était de dessucrer et d’alléger les desserts. Moi qui ne suis pas une dingue de sucreries, je ne peux qu’être d’accord avec cette démarche !


Voici donc ma version du tiramisu, un dérivé de la recette originale où tous les dosages sont revus pour que l’équilibre soit parfait : j’ai mis la moitié de la quantité de sucre normalement recommandée dans la crème au mascarpone. Pour compenser, j’ai ajouté une goutte d’amaretto (j’adore ça !) dans le café qui sert à imbiber les biscuits, ce qui vient apporter une légère sucrosité avec une petite touche d’amande, cela va donner une vraie profondeur de goût au tiramisu. N’étant pas une amatrice de cacao amer, je l’ai remplacé par du chocolat noir corsé coupé grossièrement au couteau : j’en ai saupoudré sur le dessus… mais aussi à l’intérieur ! Ce qui va donner du croquant sous la dent à la dégustation de ce dessert qui selon moi manque un peu de textures…


Les becs sucrés vont se régaler… à vos spatules ! 👩🏼‍🍳



Recette détaillée :


Pour 6 personnes :


- 250g de mascarpone

- 3 œufs

- 50g de sucre en poudre

- 20cl de café serré

- 1 CàS d’Amaretto

- 20 biscuits à la cuillère

- 150g de chocolat noir corsé


- Séparer les blancs des jaunes. Verser dans les jaunes le sucre. Fouetter énergiquement jusqu’à que le mélange soit bien homogène (pas besoin que la préparation blanchisse comme il est souvent écrit dans les recettes de cuisine, Mercotte m’a dit que ça ne servait à rien et que ça cassait la consistance du jaune d’œuf !).

Ajouter le mascarpone et fouetter encore.


- Monter les blancs en neige ferme en y versant préalablement une pincée de sel.


- Incorporer les blancs en 4 fois dans la crème au mascarpone en remuant de haut en bas délicatement à la spatule en silicone pour ne pas casser les blancs. Attention à ce que le mélange soit bien homogène et qu’il ne reste pas de morceau de blancs en neige.


- Préparer un bol de café fort, l’équivalent de 4 expressos à peu près. Ajouter l’Amaretto et mélanger doucement.


- Hacher grossièrement le chocolat noir au couteau sur une planche à découper, on doit obtenir un mélange de poudre et de grosses pépites pour conserver du croquant.


- Commencer le montage du tiramisu : tremper à peine les biscuits dans le café, pour ne pas qu’ils s’effritent entre les doigts, mais surtout pour ne pas que le goût de café soit trop prononcé (moi je l’aime léger). Cela va permettre également de conserver un minimum de mâche à la dégustation, sinon les biscuits deviennent tout mous. Disposer les biscuits uns par uns juste après les avoir trempés dans le café, alignés les uns à côté des autres de manière à ce qu’il y ait le moins d’espace possible entre chaque.

- Ajouter une bonne couche de crème, pour que celle-ci recouvre tous les biscuits.

- Saupoudrer de chocolat haché sur tout le dessus.


- Renouveler l’opération : remettre une couche de biscuits imbibés, puis une couche de crème, et terminer par le reste du chocolat.


- Couvrir et laisser reposer au réfrigérateur au moins pendant 4 heures.


Sortir le tiramisu du réfrigérateur une demi-heure avant la dégustation, cela va permettre aux parfums de se réveiller, car on sent moins les goûts quand la préparation est trop froide.

Servez dans des assiettes creuses et régalez-vous !

980 vues1 commentaire

©2020 par Sled et Poivre. Créé avec Wix.com